BIO Eric SAFAR

Désolé, votre navigateur ne supporte pas Canvas. Mettez-vous à jour

1) – Mes débuts en micro-informatique (80s)

J'ai commencé l'informatique tout seul comme un grand avec un Laser 200 pour m’initier au basic. Puis rapidement, j’ai fais l’acquisition d’un micro-ordinateur Oric Atmos, c’est là que les choses sérieuses ont vraiment commencées avec l’apprentissage de l’assembleur 6502. En dehors de la programmation, je découvre des jeux comme « Le Manoir du Dr Génius » ou « Le mystère de Kikekankoi » qui seront de véritables sources d’inspirations. En 1986, je passe à l’Atari ST, ce qui me permets de commencer à faire des jeux un peu plus abouti.

2) - De l'arcade à l'état de l'art

Je présente mes réalisations (Démos, intro et jeux) dans diverses sociétés et je suis embauché chez Legend Software en tant que développeur ATARI ST. Je suis rester 2 années durant lesquels j’ai travaillé sur plusieurs jeux comme « Les portes du Temps », « Rank Xerox », « 1789 La révolution Française » ou encore « Ninjanimal ».

En 1992, je rencontre Philippe Ulrich qui m'obtient un entretien avec Remi Herbulot, je suis embauché chez Cryo Interactive et je vais y rester un peu plus de 10 ans !! Je travail alors sur le jeu « Megarace » en version PC et Mega CD (SEGA), puis sur « virus » pour borne d’arcade. Je développe aussi mon moteur de jeu sera utilisé dans diverses production de jeux d'aventures chez Cryo, il servira notement pour la saga « Atlantis » sur PC.

La société ferme en 2003 et je fonde petit studio de développement « Atlantis Interactive Entertainment » pour finir « Atlantis Evolution » qui sera édité par Dreamcatcher (Repreneur de CRYO). Je développe ensuite le dernier Opus de la saga : « Secrets of Atlantis » qui sera édité par Nobilis. Je ferme Atlantis Interactive en 2008.

3) - Profession "Graphiste de jeux vidéo" : (des années 90s à nos jours)

Collectionneur de "vieux" ordinateurs des années 80/90, je décide en 2014 de faire quelques jeux HomeBrew. Je décide également d'auto-éditer mes jeux uniquement en version Physiques et de proposer des packaging dignes de ceux de l'époque. Le premier du nom : « Athanor 1 - L'éveil » sort sur Oric 1/Atmos, Amstrad CPC et Commodore 64. Je termine actuellement « Athanor 2 - La légende des hommes-oiseaux » sur Amstrad CPC, Atari ST et Amiga.

LEADERSHEEP: Bio Eric SAFAR