BIO Constantin Rioche

Désolé, votre navigateur ne supporte pas Canvas. Mettez-vous à jour

1) – Anatomie d'un ordinateur

Rapidement après l'arrivée de mon premier ordinateur, je ne pus m’empêcher de me poser cette question :
Que contient donc cette unité centrale ?
De là je découvris mon attrait pour la maintenance et l’assemblage d'ordinateurs, d'une certaine manière lié à ma première passion :
La programmation.

2) - Un attrait pour le modding

En même temps que la découverte de mes premiers jeux sur pc tel que Fallout, Baldurs gates et Warcraft, je commençais a me questionner sur le fonctionnement de ceux-ci. J'ai donc commencer a intégrer certaine communautés de modding afin de travailler sur la modification de certains jeux, principalement Fallout. Pendant plusieurs années, je me suis donné comme but de transformer Fallout 2 en MMORPG grâce au moteur 'Fonline'.
Malheureusement les conflits de licences eurent raison du projet et donc ma décision fut de me diriger vers la création de mes propres jeux et univers.

3) - Vers de nouveaux univers

L'année suivante l’arrêt de mon projet de modding, je me mis à la recherche d'un nouveau moteur pour mes nouvelles créations, c'est là que je fis la découverte des makers.
Après différentes recherches, Rpg maker fut celui qui retient le plus mon attention.
Au delà de mon attrait pour les jeux de rôles, celui-ci permettait de faire des prototypes rapidement, mais aussi de pouvoir coder, pour celui qui veut plus de flexibilité.Apres un temps d'apprentissage, des échanges avec une comunauté toujours grandissante, je décidai de commencer la création de Crystalium, un Rpg ambitieux.
Il était temps pour moi d'approfondir les langages de programmation afin d'avoir un maximum de flexibilité dans mon projet.

4) - L'union fais la force

Mon deuxième projets arriva suite a l'idée de travailler sur un jeu demandant un temps de développement inférieur à celui de Crystalium. Little voices in my head, un jeu d'horreur psychologique, inspiré par les plus grands survival horreur, principalement Silent hill et Project zero.
Durant le développement du jeu, une formation de développeur web se présenta a moi. C'était l’occasion parfaite pour parfaire mes compétence de développeur, le web un passage obligé si je voulais faire 'vivre' mes jeux. C'est ici même que je fis la rencontre de Eric GACHONS. Nous avions la même vision du jeu vidéo actuel et il me présenta le projet Leadersheep qui fut pour moi une évidence.
La formation de développeur web a donc été, au delà de l’apprentissage de nouveaux langages, une chance pour moi d'intégrer un projet qui me tient à cœur en permettant de mettre mes différentes compétences aux services de projet Leadersheep.

LEADERSHEEP: Bio Constantin RIOCHE